Court portrait d'Henri IV

Henri IV

Henri IV est né à Pau en 1553. Il est le roi de Navarre en 1562, puis roi de France en 1589. Il est le fils d'Antoine de Bourbon et de Jeanne d'Albret. Il reprit la direction  de l'Union calviniste après une abjuration forcée lors de la Saint-Barthélémy en 1572. Héritier légitime, mais contesté, à la mot d'Henri III, il dut reconquérir son royaume sur les ligueurs, vaincus à Arques en 1589 et à Ivry en 1590, et sur les Espagnols, vaincus à Fontaine-Française en 1595. Ces victoires, jointes à l'abjuration définitive, en 1593, du roi qui est sacré à Chartres le 27 février 1594 et entre à Paris le 22 mars, à l'épuisement de chacun des adversaires et à la décision du pape de lever les sanctions ecclésiastiques frappant Henri IV, conduisirent à la paix de Vervins avec les Espagnols en 1598, l'édit de Nantes (1598) consacrant la paix religieuse. Roi énergique et habile, Henri IV s'attacha dès lors à affermir son autorité et à donner au pays ruiné une économie saine (finances, agriculure, industrie, commerce), aisé en cela par Sully, Laffemas et O. de Serres. En 1601, pour protéger les frontières, il prit à la Savoie la Bresse, le Bugey, le Valromey et le pays de Gex. S'étant allié aux princes allemands protestants, il allait reprendre la lutte (impopulaire) contre les Habsbourgs, lorsqu'il fut assassiné par Ravaillac en 1610 à Paris. Il avait épousé en 1572 Marguerite de Valois (La reine Margot) et en 1600, après annulation de ce mariage, Marie de Médicis.

3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×