Charles Quint

L'étoffe d'une Empereur

Charles quint

         

 

        Charles Quint nait à Gand en 1500. C'est un illustre personnage puis prince puis empereur de la Renaissance s'inscrivant dans les principes de l'humanisme. En effet, il voyage énormément dans sa jeunesse comme sept fois en Italie, quatre fois en France, deux fois en Angleterre et deux fois en Afrique. Par son hérédité, il se trouve être à la tête de puissants territoires à la mort de son père Philippe le Beau en 1506. Ainsi il recueille les Pays-Bas et la Franche-Comté en 1507 ; la Castille et ses possessions d'Amériques ; l'Aragon et ses dépendances italiennes puis les Etats des Habsbourg en Allemagne en 1519. Par ailleurs, il jouit du titre impérial après la mort de Maximilien de Habsbourg en 1519 également. 

          Charles Quint gagne donc la bataille élective contre François Ier de France pour le titre d'Empereur du Saint-Empire. Ses possessions territoriales n'ont d'égales que sa puissance. En 1526, son mariage avec Isabelle de Portugal ainsi que la naissance du prince héritier Philippe en 1527, marquent ces années comme le paroxysme de son règne impérial. 

     

Un empereur militaire

 719ed33457fae37b66f0a3cc45c9524a9f6cf301 300x224 q75            

 

 

           Charles Quint est un souverain qui voyage beaucoup dans ses provinces. Pendant ses déplacements, le fonctionnement de la Cour est assuré par l'impératrice assistée par son secrétaire Francisco de los Cobos. Charles Quint reste fidèle à la lutte contre les hérésies depuis la Reconquista de 1492. Charles Quint se dresse militairement contre François Ier, notamment en 1521 où il enlève le Milanais pour le remettre au Sforza. La défaite définitive de la France face à Charles Quint se fait en la date de 1525 lors de la défaite de Pavie. François Ier est fait prisonnier et contraint à signer le Traité de Madrid. Charles Quint entérine sa domination militaire et suzeraine lors du Traité de Cambrai en 1529, qui contraint François Ier à abandonner toutes prétentions sur l'Artois et la Flandres ainsi que toutes prétentions sur les territoires italiens. 

            En 1521, la rencontre entre Luther et Charles Quint lors de la Diète (réunion dess représentants des Etats composant le Saint Empire) de Worms, fait de l'Empereur un prince préoccupé par les questions religieuses et notamment par les bouleversements liés à la publication des 95 thèses de Luther. Il décide de mettre Luther au ban de l'Empire mais il pourra jamais exécuter cette décision du fait des ses nombreuses autres préoccupations diplomatiques. Après une farocuhe lutte contre la diffusion du protestantisme dans l'Empire, Charles Quint conçent à accorder la liberté religieuse aux protestants lors de la paix d'Augsbourg en 1555

 

            

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.