Paris sous Napoléon Ier

Introduction

En à peine un siècle, Paris changea radicalement en passant de la ville médiavale à une agglomération augmentée d'une banlieue. Différentes personnalités se succedèrent à la tête du pays et y resolvèrent les problèmes nouveaux qui se posait car la ville est devenue énorme. Chacun d'entre eux modernisa la ville en construisant beaucoup et en y menant les toutes premières politiques d'urbanisme à grande échelle.

Paris sous Napoléon

Napoléon prit la tête du pays de 1799 à 1815, il est sacré Empereur à Notre-Dame. Paris se voit être une ville plutôt calme pendant l'Empire, toutes les guerres en sont éloignées. La volonté de Napoléon était de faire de Paris la capitale de l'Europe dans un style plutôt romain. Cependant, certains soucis se posent : afin d'améliorer les grands axes de circulation, il était nécessaire de détruire le centre ville ancien. Quelques travaux iront notamment en ce sens :

  • la construction de la Rue Rivoli débute à cette époque, la façade du Palais du Louvre se voit être dégagée du côté de cette nouvelle rue. Le Pont Saint-Louis et le Pont Des Arts voient le jour, ainsi que deux autres ponts en pierre, le Pont d'Austerlitz et le Pont d'Iéna. Mais, également le canal Saint Martin, les canaux de l'Ourcq et de Saint-Denis sont creusés, ainsi que les bassins de la Villette et de l'Arsenal. Napoléon a prit les choses largement en main et y a déposa son goût en marquant le paysage parisien de la monumentalité.

 

  • L'Arc de Triomphe du Carrousel est construit dans la cour du Louvre, la Colonne Vendôme est édifiée sur le modèle de la majestueuse Colonne Trajane à Rome, et enfin, les travaux de l'emblêmatique Arc de Triomphe des Champs-Élysées sont entamés. D'autres projets gigantesques ne virent pas le jour et furent abandonnés comme la construction d'une fontaine en forme d'éléphant à la Bastille.

    Cet épisode napoléonien marque le début d'une transition entre l'urbanisme monumental de prestige et l'urbanisme moderne de régulation.

Après Napoléon

Après la chute de Napoléon en 1815, la monarchie est rétablie. Les différents rois qui se succèdent tentent de régler à nouveaux les problèmes de la ville en dressant un même diagnostic.

A cette même époque, le vieux centre ville médiéval situé dans l'ancienne enceinte de Philippe-Auguste provoque une aversion par un dégout total. Effectivement, Paris souffre en fait comme toutes les grandes villes, de l'absence d'un réseau de voies urbaines cohérent et de traitement des eaux usées… L'odeur n'y est donc pas très agréable ! De 1815 à 1848, 175 rues sont créées dans Paris mais très peu dans le centre ville. La monarchie n'est plus suffisament forte pour imposer des changements radicaux. Par conséquent, tous les nouveaux quartiers qui sont construit (les Batignolles, Grenelle, Passy, le quartier de l'Europe…) le sont par des initiatives privéesdonc sans contrôle de la municipalité. Quelques monuments importants sont toutefois réalisés : en 1836, l'Arc de Triomphe des Champs-Élysées est achevé, il rend hommage aux victoires de NapoléonA partir de 1841, des travaux sont aussi entrepris afin de donner à Paris une nouvelle enceinte militaire...

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.