La bataille de Waterloo

Une victoire pour une coalition ; la chute d'un Empire

Elle se déroule le 18 juin 1815. Napoléon Ier vient de revenir de l'île d'Elbe et de reconquérir la France et surtout Paris pour la période politique de son règne appelée les "Cent-Jours". L'enjeu pour l'Empereur des français est de reconquérir une légitimité politique et géopolitique avec la réaffirmation de son autorité de maître de l'Europe de jadis. Mais, la puissance et l'enthousiasme de la Grande Armée n'est plus ce qu'elle était à Austerlitz. De même que Napoléon Ier n'est plus dans le même état d'esprit non plus. Sur le plan politique les Cent -Jours sont caractérisés par un tournant libéral de son règne avec un assouplissement de la censure par exemple ou encore un autoritarisme politique plus affaibli. 

 

La bataille de Waterloo marque la fin de la campagne de Belgique qui aurait pu permettre à l'Empereur de demeurer le maitre de l'Europe. Mais cette fois les coalisés ont eu raison de l'Empereur des français. C'est alors que Napoléon Ier est déchu et envoyé en exil à bord du Bellerophon à Saint-Hélène par les Anglais. Le sort de la France et de l'Europe est réglé à la conférence de Vienne menée par  Metternich en 1815. Cette conférence redessine les frontières de l'Europe en isolant géopolitiquement la France par la création d'Etats tampons. 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×