Le sacre de Pépin le Bref

Introduction

 

P pin le bref

 

         Charles Martel combat les Maures et les arrête en 732. Il enfante Pépin le Bref. Le règne de Pépin le Bref est marqué par des innovations dans la pratique du pouvoir et dans la légitimation des carolingiens. 

Pépin le Bref et le sacre

Prenant la suite de son père, Charles Martel, comme Maire du Palais de Neustrie, Pépin le Bref  rétablit néanmoins en 743 Childéric III sur la fonction royale. Il a néanmoins un frère qui rentre en concurrence pour le partage du royaume : Carloman. Carloman rentre dans les ordres ecclésiastiques. Ainsi Pépin devient le maître du royaume  des Francs. Il doit inaugurer une pratique pour asseoir son pouvoir : la sacre. Pépin le Bref est le premier roi mérovingien à se faire sacrer à Soissons en 752. Il est donc reconnu officiellement par l'Eglise et ses représentants dans le royaume. 

Les conséquences juridico-politiques de cette inauguration politique sont une introduction par Pépin le Bref d'une dimension contractuelle de la charge royale. Ainsi, le Roi doit rendre compte de ses actes en vertu de ce "contrat" sacralisé qu'il a conclut avec ses peuples et avec l'Eglise. 

Pépin le Bref a taillé sur mesure une fonction royale sacralisée qui permettra à son fils, Charlemagne de réaliser une politique d'alliance du trône et de l'autel en se servant notamment du sacre lors du couronnement impérial du fils de Pépin le Bref en l'an 800. 

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.