1214 : Bataille de Bouvines

Introduction

129251 1

 

        En 1180, Louis VII meurt et laisse sa succession à son fils Philippe Auguste. Il hérite d'un royaume en guerre avec les Plantagenêts d'Angleterre, notamment Jean sans Terre. C'est une confrontation à but de suprématie pour Philippe Auguste car il s'agit de composer et de maintenir son royaume. L'acte final et décisif de ce heurt s'effectuev en la date du 27 juillet 1214 à Bouvines. 

La bataille : entre punition divine et formation du royaume.

Le 27 juillet 1214 est un dimanche. La coalition formée contre le Roi de France composée des Allemands, Flamands et Anglais, décident d'attaquer. Cette décision fait fi des règles ecclésiastiques en vertu desquelles on ne devait pas combattre un dimanche. Peu importe, les coalisés choisissent d'attaquer croyant ainsi pouvoir surprendre les français. Ils s'attendaient même à ce que Philippe Auguste recule et laisse le champ libre à la victoire. 

 

En réalité, il n'en est rien. Philippe Auguste choisit de faire front et de mener la guerre et advienne que pourra des règles de l'Eglise, car Dieu reconnaitra bien les coupables et les fautifs. Cette interprétation n'est que très peu exagérée tant la victoire surprenante des français, pourtant en nombre inférieur, est attribuée à la punition divine contre les anglais. A la suite de cette bataille, les Pantagenêts sont chassés de France et Philippe Auguste. La guerre gagnée par le Capétien fait naître un début de sentiment national français contre les anglais coalisés aux autres puissances européennes. 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.