Court portrait d'Alexandre le Grand

Alexandre le Grand

Alexandre le Grand est né en 356 à Pella, en Macédoine. Il est le roi de Macédoine, fils de Philippe II et d'Olympias. Il est ambitieux, cultivé (éduqué par Aristote), il est roi à vingt ans (336) et maître de la Grèce un an plus tard, après avoir réduit Thèbes et Athènes. Reprenant les projets de son père, il prépare avec ses généraux une expédition contre les Perses. D'abord vainqueur de Darios III sur les bords du Granique (334), puis à Isos (333), il entre en Syrie, soumet la Phénicie (siège et prise de Tyr en 332) et conquiert quasi pacifiquement l'Egypte, où il fonde Alexandrie (332-331). A la faveur d'une nouvelle campagne contre Darios, dont il écrase la puissante armée près d'Arbèles (331), au-delà du Tigre, il s'enfonce au coeur de l'Empire perse, occupant Babylone, Suse, Persépolis, qu'il aurait incendiée. Après la disparition de Darios, assassiné par l'un de ses satrapes, Alexandre s'empare de la Bactriane, de la Sogdiane (329), créant de nombreuses villes-comptoirs appelées Alexandrie. Ayant franchi l'Indus et vaincu le roi indien Poros (326), il doit, devant le mécontentement de son armée épuisée, regagner Suse, où il prend pour seconde épouse Statira, fille de Darios III (324). Il meurt de maladie l'année suivante, à Babylone 323 av. J-C. Après lui, son empire, auquel il avait su donner une forte impulsion économique et culturelle, disloqué, s'effondra : l'époque hellénistique était née.

(Les dates sont situées avant Jésus-Christ)

4 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.