La croissance de la production

La croissance de la population suffira-t-elle à alimenter la planète tout en respectant l'environnement ?

Plusieurs théories ont été mise en place, comme celle de Mathus, qui consistait à dire que l'évolution de la population se fait à un rythme bien plus important que l'évolution des ressources alimentaires. Pour lui, il y a deux solutions : augmenter les ressources, ou limiter la population. Les solutions ont été essayé : exemple en Chine avec la politique de l'enfant unique qui a donné des résultats mitigés, le développer leur agriculture pour augmenter leurs ressources alimentaires. Ces pays l'ont développé à l'aide de l'agriculture productiviste. Seulement, nous ignorons les dangers et risques pour la santé ou l'environnement qu'elle pourrait entraîner. En effet, l'utilisation de produit comme les OGM, les engrais chimiques pourraient avoir une répercution sur notre santé, tandis que la mécanisation qu'entraîne cette agriculture pollue l'environnement comme, par exemple, en Amazonie avec la déforestation afin d'obtenir plus de place pour des exploitations agricoles, mais également aboutit à la révolution verte : grâce à l'intervention de l'Etat dans le domaine de l'agriculture, les agriculteurs sont subventionnés. Seulement, à part deux conséquences positives : l'augmentation de la production et l'autosuffisance alimentaire, les conséquences sont négatives. Avec l'augmentation du coût de production, l'endettement des paysans qui ont été obligé d'investir dans leur exploitation et, au final, certains paysans sont ruinés et sont obligés de vendre leurs terres et d'aller s'installer en ville. Cet exode rural augmente la taille des bidonvilles.

La population depuis 2011 a atteint les 7 milliards d'êtres humains sur terre. Le problème ? Le fait que, malgré qu'il y a une production excendentaire à certain endroit, la famine existe toujours, et une mal-répartition de la nourriture aboutit à des inégalités : certains pays dans le monde ne connaissent pas la sécurité alimentaire. Ces pays souffrent souvent de mal-nutrition ou de sous-nutrition (exemple : le continent africain est un des plus concernés par ce problème).

Personne n'a encore inventer une agriculture capable de lier le fait de nourrir correctement tous les hommes et de respecter l'environnement.

Conclusion

Ainsi, à l'heure actuelle, nous n'avons pas la réponse à cette question. De nombreuses personnes réfléchissent à une solution, mais parallèlement, nombreux sont ceux qui continuent de souffrir de la faim, et inversément, nombreux sont ceux qui polluent notre planète pour se nourrir en calories excédentes.

Cette question reste donc ouverte, et permet de réflexion sur notre avenir et celui de notre planète.

5 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×